Baudelaire à l'Atrium

Une première pour l'association qui invitait le public à se laisser emporter par la musique des mots. Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire furent l’objet lors de leur publication d’un procès pour délit d’outrage à la morale publique, œuvre d’un créateur partagé entre ses propres contradictions, s’inspirant autant de la réalité que d’un idéal abstrait. La soirée avait pour objet les poèmes choisis par Matisse pour illustrer l’édition de 1947, publiée par la Bibliothèque Française. Ces dessins étaient projetés au cours de la lecture Les personnes présentes, de tous âges et d’horizons très différents ont pu, par la voix de Bernard Fontaine, entrer dans l’univers de Baudelaire . Une lec

  • Facebook Basic
  • Twitter Basic
  • YouTube Basic